+

Catherine Pugeat

L'acte de peindre serait-il un lieu de silence, un lieu de rencontre avec le mouvement vital mais aussi avec soi ?

Biographie

DEMARCHE ARTISTIQUE Catherine Pugeat, l'artiste en mouvement.

Après avoir traversé la douleur de la perte de l'être aimé, après avoir ressenti profondément combien le mouvement de la vie est précieux, fragile, mais aussi inexorable, j'ai choisi de ne plus souffrir, d'agir pour ne pas subir, j'ai choisi d'avancer malgré ce que j'ai perdu, j'ai choisi de faire confiance à la Vie.

J'ai choisi de peindre (sans doute serait-il plus juste de dire que la peinture m'a choisie ?) pour être en mouvement, pour être dans la Vie, si ce n'est pour rester en Vie.

 Je ne savais pas vraiment pourquoi mais je me sentais bien.

Il m'aura fallu une longue pratique, une longue expérience, pour qu'enfin j'en saisisse le sens profond.

J'ai fini par réaliser que l'acte de peindre me permettait de trouver le silence, et que, dans ce silence intérieur je pouvais sentir, écouter le mouvement de la vie.

La souffrance, le chagrin, la nostalgie du passé, la crainte de l'avenir ne venaient plus troubler mon présent. Il n'y avait plus que les couleurs, la matière, la toile, la forme, l'énergie, le geste. Je me retrouvais totalement apaisée. Avec tous mes sens sollicités, je me sentais alors centrée, unifiée. Je pouvais peindre le mouvement.

Peindre le mouvement est devenu « mon silence », mon unité et ma mission d'artiste.

L'acte de peindre serait-il un lieu de silence, un lieu de rencontre avec le mouvement vital mais aussi avec soi ? Le mouvement ne pourrait-il être perçu que dans le Silence intérieur ? Voir ce mouvement peut-il me (nous) réparer ?

Je cherche à le saisir, à le rendre visible. Et c'est dans une explosion d'énergie, de vie joyeuse, pleine de musique, de danse, de couleurs, de lumière, de contraste que je le questionne, que je le dissèque, que je l'interroge, dans ses palpitations, ses ondulations, ses battements, ses vibrations, ses pulsations.

Je ressens l'absolue nécessité de le faire surgir, de l'arracher au néant, de créer un choc visuel, pour le regarder, l'écouter, jusqu'à le confondre avec mon propre silence.


Influences

Marc Chagall, Kandinsky, Nicolas de Staël, Soutine, Marc Rotko, expressionistes américains, peintres du hasard, surréalistes, Fabienne Verdier


Formation

2008-2019 Atelier Shahram Nabati Aubenas, France
Catherine Pugeat

L'artiste au travail

Prix


2019 3ème prix du jury Art Show III Paris, France

Expositions solo


2019 Galerie Espace Création Les Sables d’Olonne, France

2019 Galerie Imag’in Lyon, France

2019 Galerie Vis’art Lyon, France

2018 Le relais des Muletiers Meyras, France

2016 Impermanence Vals les Bains, France

Expositions collectives


2019 Art Show III Paris, France

2019 Galerie Roz et Winkler Barbizon, France

2019 Galerie Sonia Monti paris 8 ème, France

2019 Salon de rentrée Galerie Thuillier Paris 3 éme, France

2019 Semaine des arts Barnas, France

2019 L'été des peintres St Julien du Gua, France

2019 Salon de l’Académie Européenne des arts Paris, France

2018 Salon d’automne Le Teil, France

2018 Salon des peintres réunis Villeurbanne, France

2018 L’été des Peintres St Julien du Gua, France

2018 Salon International Le Puy, France

2017 L’été Des Peintres St Julien du Gua, France

Créé avec Artmajeur